About Sophie Paine (en français)

How I started to write in French…
As soon as I could read and write, I started writing little poems in my mother tongue, French.  At home, my parents had made a playroom with a huge blackboard for my sister, brother and me. I loved scribbling my poems on it and always tried to negotiate more space than my third of the board.
My other favourite room was…my bedroom which was on the second floor of a 100 year old house, with creaking wooden floor, in Orleans, in the centre of France. I had a nice view on black roofs which turned silver when it rained.

And English…
When I was ten, I had my first English lesson… I still remember how much fun it was to pronounce all those new words and sounds. Cat, pen, sit… the world was getting a new dimension. I enjoyed the new words like warm pieces of bread. I have never ceased to love learning languages since then; it is my favourite hobby along with dance.  And it is so nice when I understand bits of conversation whileI travel or make people smile when I try to say a few words!

And to illustrate:
I discovered painting on another roof, ten years ago in Morocco. It was quiet: the muezzin had just called for maghrib prayer, the prayer right after sunset, and it was Ramadan so people were happy to break fast. The light was beautiful and the city was peaceful. My two kids were quietly drawing so I borrowed one of their coloured pencils and started to look at the iron lamp on the wall of the terrace and drew it. When I looked down at my piece of paper, the lamp was there… it was a magic moment.

And do picture books:
In 2003, my husband, my two boys and I left France and moved to Minnesota. I took drawing and water colour lessons at the Minnetonka Centre of Art. I had quit my job so had finally time to write. My very first book was Granny’s Rug. Then I wrote in French “Es-tu mon Papa” and its twin story in English “Are You My Mummy”. One year later, we moved to Hong Kong and MCCM published Es-tu mon Papa/Are you Mummy.

What else do I do?
My background and first job is accounting. But because I like telling stories and illustrate them, I have set up my own company A and B make 3 , teaching financial literacy. So I write stories and draw cartoons to help people, children and adults, understand more about money. I love my job! In one course, children go shopping and I had to draw toy banknotes and shopping cards with all kinds of items to buy on them! You can find some samples in “my little helpers” page. I also regularly write for newspapers about financial literacy (Young Post of South China Morning Post, Kabayan).

How do I find ideas?
I like everyday life because it has lots of fantasy. Whenever my children say something funny or I notice something weird, I just note it down. Some of it might become stories, like “the Greedy Vacuum Cleaner” and “Es-tu mon Papa”. For pictures, I like to see things from a different angle, from the top of a tree, or from a staircase for example; it gives shapes another dimension. I love illustrations that not only support the text but also open another story within the story. Look at the frog hidden in “Are You My Mummy”!

My preferred media
I like working with textures: in “Are You My Mummy”, I mixed the transparency of watercolour with the roughness of crayons to make volumes more apparent. I like using coloured pencils too and, layers after layers, see shapes take form and the white of the paper reflect light.

Where do I work?
We moved back to Minnesota late 2007 along with the nice German desk my husband bought me in Hong Kong. I store my paint brushes in a Chinese cloisonné vase with green bamboo designs and my bookshelf nearby includes watercolour travel books and my favourite picture books from different authors… in many languages! You can look here at samples of greetings cards and other sketches and watercolours.

Links:
SCBWI
HK SCBWI
Minnetonka Centre of Art

Meeting other authors and illustrators:
Another thing which is great about writing and illustrating, is meeting other people sharing the same passion for stories, words and pictures. Here are a few I met and kept contact with:

I met  Lak-Khee TAY-AUDOUARD in Singapore in 2005 at the  Singapore Children’s Writers and Illustrators Conference. Lak-Khee  gave us many very useful pieces of advice on how to illustrate  which made me review all the works I had done before with a fresh and more critique eye. Lak-Khee is a wonderful illustrator; her coloured pencil illustrations are real jewels : she plays with light and shades and volumes and shapes amazingly. Lak-Khee lives in France so we write to each other in French!
 Lak-Khee's books on Amazon

I met Sara KAHN on internet! I was researching what shape an Iranian vinegar bottle could have for a Nowruz (the Persian new year) card. I typed ‘serkeh’ and launched a search, and then appeared Sara’s painting of a vinegar bottle for Nowruz (it is one of the “Haft Sin” or Seven S’s , seven words starting with S which bring good luck for the new year). I contacted her and she very kindly replied and also gave me pieces of advice on how to get published. I joined the SCBWI thanks to her, and met other great people!  http://www.sarakahn.com

I met Roseanne THONG through the Hong Kong SCBWI chapter. Roseanne is an amazing writer who has written many Asian stories and other books, for children and adults. I love how her words flow in her books so harmoniously and naturally. Roseanne is always helpful and positive during our critique meetings. You can read more about Roseanne on her website:  http://www.greenfield-thong.com

LaunchOn displayReading

 

Sophie Paine

Comment j’ai commencé à écrire en français…
Dès que j’ai su lire et écrire, j’ai commencé à griffonner de petits poèmes en français, ma langue maternelle.  A la maison, mes parents avaient aménagé une salle de jeux avec un grand tableau noir pour ma sœur, mon frère et moi. J’adorais gribouiller des poèmes dessus et j’essayais de négocier un pan de tableau plus grand que le tiers qui m’était attribué.
Mon autre refuge était ma chambre située au  second étage de notre maison orléanaise dont les planchers centenaires craquaient. J’avais une vue imprenable sur les toits d’ardoise qui viraient du noir à l’argenté les jours de pluie.

Et en anglais…
A dix ans, je pris ma première leçon d’anglais. Je me souviens encore le plaisir que j’eus à prononcer tous ces nouveaux mots et sons. ‘Cat, pen, sit’ … le monde prenait une nouvelle dimension. Je savourais ces nouveaux mots comme des morceaux de pain chauds et croustillants. Ma passion pour les langues ne s’est pas tarie; c’est, ainsi que la danse, mon loisir préféré. C’est tellement agréable de comprendre des bribes de conversation lors de voyages ou de faire sourire mes interlocuteurs dès que j’essaye de dire quelques mots!

Et à illustrer:
J’ai découvert la peinture sur un autre toit, il y a dix ans, au Maroc. Tout était calme ; le muezzin venait d’appeler à la prière de maghrib, et comme nous étions en plein mois de Ramadan, les gens étaient heureux de rompre le jeûne. La lumière était magnifique et la ville, paisible. Mes deux enfants dessinaient tranquillement et je leur avais emprunté un crayon de couleurs. Comme je regardai une lampe en fer forgé posée sur le muret de la terrasse, je commençai de la dessiner.  Lorsque je baissai les yeux pour jeter un coup d’œil sur la page de papier, la lampe était là. Ce fut un moment magique.

Et à faire des albums pour enfants!
En 2003, mon mari, mes deux garçons et moi quittâmes la France pour le Minnesota, aux Etats Unis. J’ai pris des cours de dessin et d’aquarelle au Minnetonka Centre of Art. Ayant démissionné de mon travail, j’avais enfin le temps d’écrire. Mon premier livre a été « Le Tapis de Mammy ». Puis, j’ai écrit en français “Es-tu mon Papa” et son livre jumeau « Are you my Mummy ». Un an après , nous avons déménagé à Hong Kong et MCCM a publié « Es-tu mon Papa/Are you Mummy » .

Mon autre travail
Ma formation et mon premier travail ont été dans la finance. Mais j’aime tellement raconter des histoires et les illustrer que j’ai monté ma propre entreprise, A et B font 3, spécialisée en éducation financière. J’écris donc des histoires et dessine pour aider les gens, grands et petits, enfants et parents, à mieux comprendre  ce qu’est l’argent et comment le gérer. J’adore mon métier ! Dans un de mes cours, les enfants font les courses et j’ai donc dû dessiner des billets de banque pour jouer et des cartes avec toute sorte d’articles à acheter ! Vous pouvez découvrir quelques exemples sur la page « mes petits assistants ». J’écris également régulièrement des articles sur l’éducation financière dans des journaux (Young Post du South China Morning Post, Kabayan).

Comment je trouve des idées?
J’aime la vie de tous les jours parce qu’elle cache plein d’éléments insolites. Je note les phrases amusantes que disent mes enfants et les choses étonnantes que je remarque. Certaines donnent naissance à des histoires, comme « L’Aspirateur est un gourmand » et « Es-tu mon Papa ».
Quant aux illustrations, j’aime voir les choses d’un autre angle de vue : du haut d’un arbre ou d’un escalier par exemple; les formes prennent alors une autre dimension. Mes illustrations préférées sont celles qui non seulement soutiennent le texte mais aussi ouvre une autre histoire dans l’histoire. Jetez un coup d’œil à la grenouille qui se cache dans “Are you my Mummy”!

Mes matériaux préférés
J’aime jouer avec les textures: dans “Are you my Mummy”, j’ai alterné la transparence de l’aquarelle au grain du pastel pour rendre les volumes plus apparents . J’aime aussi utiliser les crayons de couleur et couche après couche, voir le dessin prendre forme et le blanc du papier réfléchir la lumière.

Mon atelier
Nous avons re-déménagé dans le Minnesota fin2007 en emportant le bureau allemand que mon mari m’avait acheté à Hong Kong et qui me sert à peindre. Mes pinceaux sont rangés dans un vase chinois en cloisonné décoré de motifs de bambous verts et l’indispensable étagère près du bureau contient des carnets de voyage illustrés à l’aquarelle ainsi que mes albums préférés pour enfants écrits et illustrés par différents auteurs et … dans de nombreuses langues. Vous pouvez voir ici des exemples de mes cartes de voeux et de mes dessins et aquarelles.

Liens:
http://www.ricochet-jeunes.org/
http://www.la-charte.fr/
SCBWI http://www.scbwi.org/
HK SCBWI http://hkscbwi.org
Minnetonka Centre of Art (http://www.minnetonkaarts.org/)

A la rencontre d’autres auteurs et illustrateurs
Ecrire et illustrer des livres pour enfants est aussi l’occasion de rencontrer  d’autres personnes qui partagent la même passion pour les histoires, les mots et les images. Voici quelques-unes que j’ai rencontrées et avec qui j’ai gardé contact :

J’ai fait la connaissance de Lak-Khee TAY-AUDOUARD lors de la Conférence des Auteurs et Illustrateurs pour enfants à Singapour en 2005. Lak-Khee nous donna alors de nombreux conseils très utiles sur l’illustration ce qui m’incita à revoir tous les projets que j’avais faits avec un œil nouveau et plus critique  Lak-Khee est une illustratrice extraordinaire ; ses dessins au crayon de couleurs sont de véritables joyaux : elle joue avec la lumière, les ombres, les volumes et les formes de façon stupéfiante. Lak-Khee vit en France ce qui nous permet de correspondre en français !   Les livres de Lak-Khee sur Amazon

J’ai rencontré Sara KAHN sur internet! J’étais à la recherche de la forme que pouvait avoir une bouteille de vinaigre iranienne pour peindre une carte pour Nowruz, le Nouvel An persan.  Je tapai « serkeh » et lançai ma recherche ; soudain apparut la peinture qu’avait réalisée Sara d’une bouteille de vinaigre pour Nowruz (« serkeh » est un des « Haft Sin » ou Sept S, sept mots commençant par « s » et porteurs de bonne chance pour l’année à venir.  Je contactai Sara et elle me répondit très gentiment en me donnant des conseils sur comment être publiée. Je suivis ces conseils et m’inscrivit au SCBWI ce qui m’a permis de rencontrer d’autres personnes extraordinaires ! http://www.sarakahn.com

C’est grâce à la délégation de Hong Kong du SCBWI que J’ai rencontré Roseanne THONG. Roseanne est une auteure d’exception qui a écrit de nombreuses histoires avec un thème asiatique et d’autres livres pour enfants et adultes. J’adore la fluidité harmonieuse et naturelle de son écriture. Roseanne a toujours de bons conseils positifs lors de nos soirées de critiques de manuscrits. Vous pouvez découvrir Roseanne à travers son site :   http://www.greenfield-thong.com